8 qualités pour acheter un selle de vélo adapté

8 qualités pour acheter un selle de vélo adapté

Le choix d’un selle de vélo peut être une tâche complexe, mais si vous connaissez l’ergonomie, la forme, la posture, la taille, entre autres, vous n’aurez aucun problème pour acheter le bon. Il est également important de régler la hauteur et la position de la selle, afin d’être plus à l’aise avec le modèle que vous avez choisi.

L’inconfort du selle de vélo

Vous vous êtes sans doute demandé comment un cycliste peut passer autant de temps sur un vélo sans ressentir d’inconfort au niveau des cuisses ou du périnée. Cependant, si vous êtes un cycliste expérimenté, vous savez que plus vous roulez longtemps, moins vous serez gêné.

L’inconfort se produit la plupart du temps parce que vous n’avez pas fait de callosités. Ils permettent de réduire la douleur, même si vous passez des heures à vous entraîner sur votre vélo.

Beaucoup de gens pensent qu’ils devraient simplement pédaler, mais la vérité est que le cyclisme exige beaucoup de technique à la fois pour obtenir une bonne cadence et pour éviter les douleurs et les irritations au niveau du périnée, des cuisses et des jambes.

En outre, vous devez utiliser la bonne selle pour réduire ces douleurs, car il existe différentes formes, tailles, matériaux, etc. Voici 8 conseils que vous devez connaître si vous voulez choisir la bonne selle pour votre vélo.

1) Devriez-vous essayer autant de selles que possible ?

Peut-être que certaines personnes essaient de connaître toutes les selles que le marché leur propose, mais cela devient une dépense excessive d’argent, sans compter qu’il faut perdre beaucoup de temps à changer souvent la selle du vélo.

Il est recommandé de vous renseigner sur les selles qui vous conviennent le mieux, en fonction de la taille, du type de vélo que vous faites, du vélo que vous utilisez, etc. C’est pourquoi nous avons préparé un guide pour l’achat du meilleur selle de vélo. Notre objectif est de vous aider à choisir le plus confortable et le plus sûr, pour que vos séances d’entraînement soient agréables.

2) Ergonomie

De nos jours, il existe de nombreuses options, mais vous devriez choisir la selle qui a au moins un peu de rembourrage. N’oubliez pas que vous passerez de nombreuses minutes assis sur le vélo pendant vos séances d’entraînement. Si la selle n’a pas de matériau de rembourrage, le rembourrage sera nul, de sorte qu’il peut y avoir une certaine douleur ou gêne au niveau des cuisses ou des parties génitales pendant les premières minutes de pédalage.

Le confort jouera également un rôle dans votre performance. Plus la selle sera ergonomique, plus vous aurez de résultats et de progrès, car vous pourrez vous concentrer uniquement sur les techniques, en perfectionnant la cadence, la respiration, la vitesse, etc.

3) Formulaire

La selle peut être rembourrée, mais si elle n’est pas de la bonne forme pour vous, le résultat sera négatif. Autrement dit, vos cuisses ou votre périnée vous feront tout autant mal.

Par conséquent, gardez à l’esprit la forme de la selle. Pour les femmes, des selles larges peuvent être préférables, car elles ont généralement des cuisses plus larges. Mais chez les hommes, c’est le contraire qui se produit, bien sûr, cela dépend de la taille de leurs cuisses.

Un autre aspect lié à la forme de la selle est le type de vélo que vous faites. Une selle pour les situations extrêmes n’est pas la même qu’une selle tout terrain. Un selle de vélo de montagne n’est pas non plus identique à un selle de vélo de route. Lorsque vous allez acheter une selle, vérifiez cet aspect, n’oubliez pas, afin de savoir laquelle vous convient.

4) Taille

De nombreuses personnes recommandent de mesurer vos ischions afin d’acheter la bonne taille de selle. D’autres ne sont pas d’accord, recommandant d’essayer plusieurs tailles pour voir laquelle donne les meilleurs résultats. Toutefois, cette deuxième option entraîne une plus grande dépense d’argent.

La taille est essentielle, alors vérifiez ce point pour choisir la selle qui vous convient le mieux, avec laquelle vous pourrez passer des heures à pédaler.

N’achetez pas une selle trop grande, car elle vous causera plus de frottements et de callosités sur les jambes, les cuisses ou le périnée. En bref, vos séances d’entraînement seront plus douloureuses et plus inconfortables.

5) Position

Nous avons décidé d’aborder ce point dans le guide car, même si vous achetez la selle de vélo la plus confortable du marché, si elle n’est pas correctement montée sur la tige de selle, elle ne vous donnera pas de résultats positifs.

Les experts recommandent que la selle soit placée à un léger angle, c’est-à-dire pas complètement droite comme le croient de nombreux cyclistes. La pointe ou le côté le plus fin de la selle doit être légèrement incliné. Cela signifie que la selle ne doit pas être complètement horizontale lorsque vous la montez.

C’est pourquoi certains fabricants de selles font en sorte que la pointe de leur selle soit un peu inclinée vers le bas. C’est un peu quelque chose en réalité, mais cela fait une différence quand on pédale, parce que de cette façon, on ne met pas trop de pression sur les parties génitales.

6) Hauteur de la selle

Un autre aspect que nous avons décidé d’inclure dans ce guide est la hauteur de la selle, car une selle parfaite est inutile si vous l’installez mal.

La hauteur de la selle doit être fonction de la taille de vos jambes, jamais plus haute ou plus basse, car cela pourrait causer des problèmes non seulement au niveau des organes génitaux ou des cuisses, mais aussi au niveau du dos, des pieds et des jambes.

7) Conception anti-prostatique

Ce type de selle a été une tendance dans la communauté masculine et ce n’est pas pour rien, car son étonnant design de trous au centre permet au cycliste de ne pas accumuler le stress qui se situe habituellement dans le périnée.

Cela signifie qu’ils évitent les complications de santé telles que la prostatite ou l’hyperplasie de la prostate. Les hommes adultes sont plus enclins, mais les jeunes cyclistes peuvent tomber malades s’ils s’entraînent trop en selle et s’ils adoptent une mauvaise posture.

De plus, une selle antiprostatique assure une ventilation dans les parties intimes, grâce au trou situé au centre. C’est l’une des raisons pour lesquelles certaines femmes les utilisent aussi. En ayant une ventilation dans cette zone, la sueur et les mauvaises odeurs sont grandement évitées, ainsi que l’apparition de champignons ou d’autres infections dans les parties génitales. Bien entendu, vous devez prendre une douche avant et après votre séance d’entraînement pour y parvenir ou au moins utiliser des lingettes pour bébé si vous n’avez pas de douche à proximité.

8) Matériel

Le matériau dont la selle est doublée doit être de haute qualité, afin qu’elle dure beaucoup plus longtemps. De plus, il est important que la selle soit équipée de GEL ou d’une mousse souple pour amortir les impacts sur des surfaces inégales ou avec de nombreux obstacles gênants.

Un autre aspect important est que la selle a une surface antidérapante, de sorte que vous pouvez vous asseoir dessus de manière plus sûre et plus stable. C’est très important car il existe des dossards et des maillots aux tissus lisses.

Grégoire

Grégoire

Triathlète passionné. Pratiquant du triple effort, je suis avant tout passionné de sport et désirant partager cette passion commune sur EmeMorex.com !